cuisine centrale

19, July 2020

A l’occasion d’une délibération au conseil communautaire du 16 juillet, nous avons refait l’historique de ce projet.

Le 23/09/2013, un article paru dans l’Echo annonce : « Le site de la rue de Sours est un équipement vieillissant qui ne répond plus totalement aux normes actuelles. Les élus de Chartres Métropole ont donc fait le choix de construire un nouveau bâtiment, dans la zone d’activité de Gellainville. Lors du dernier conseil communautaire, ils ont validé le lancement d’un concours de maîtrise d”oeuvre pour la réalisation de ce chantier, estimé à 5,4 millions d’euros. Si tout va bien, la nouvelle unité pourrait être opérationnelle à la rentrée 2015 ».

On parlait alors de 9 000 repas par jour.

Aujourd’hui, le budget est de 9,3 millions d’euros, c’est maintenant 14 000 repas par jour avec les hôpitaux de Chartres … mais nous sommes en 2020 et l’équipement n’est toujours pas terminé…

Dernier problème en date : le carrelage. Déjà refait deux fois et toujours pas conforme aux exigences sanitaires. Un nouveau marché pour la pose d’un sol coulé a été signé pour 235 000 € HT… Cela va t-il être à la charge de l’agglo ? Normalement non…

Quelle est la nouvelle date prévue pour l’ouverture ? Début 2021…

Depuis 2013, il est produit des milliers de repas pour les enfants de l’agglomération, pour des séniors aussi, dans un équipement qui ne répond plus aux normes. Le retard vient, entre autres, du fait que la capacité a été augmentée pour fournir les repas de l’hôpital…

Un projet de plus qui a pris un retard important… parce que son cahier des charges évolue.