Blogs

La Roseraie, un "éco-quartier" ?

Une équipe de l’association Chartres écologie, composée d’urbanistes, d’architectes et de paysagistes, s’est rendue dans le nouveau quartier de la Roseraie, au nord de Rechèvres, qui sera composé à terme d’environ 700 logements. Alors, simple quartier ou éco-quartier ? La Ville de Chartres, dans sa communication officielle, décrit le quartier de la Roseraie comme un « quartier pilote », dont « les bâtiments s’inscrivent dans une démarche d’éco-ville », ou encore qu’il est la vitrine de la ville en matière de préoccupation environnementale ».

Continuer la lecture

Chartres Ecologie dans les commissions

Les commissions se réunissent avant les conseils municipaux ou d’agglomération pour étudier les sujets de leur ressort. Elle préparent les décisions du conseil. Dans certaines l’opposition doit, légalement, être représentée : les commissions dites « Municipales » : Il y en a 3 à la ville. à l’agglomération dans les commissions dites « internes ». dans la Commission d’appel d’offres qui est réunie pour l’attribution des marchés publics de montants importants (au-delà de 5,35 M d’€ pour les marchés de travaux 214 000 € pour les marchés de fournitures ou services).

Continuer la lecture

Le Conseil Municipal du 15 octobre : délibérations et votes

Après les interventions de Chartes à Gauche puis de Chartres Ecologie, relatives aux incidents survenus lors du dernier conseil municipal, et appelant le maire à plus de retenue, l’ordre du jour de la séance (28 décisions et 22 délibérations) est abordé (le texte d’Olivier Maupu est à retrouver sur ce site « Une parole forte »). Décisions du Maire Les décisions prises par le Maire de Chartres, en vertu de la délégation qu’il a reçue du conseil, sont portées à la connaissance du Conseil Municipal.

Continuer la lecture

Une prise de parole forte au Conseil Municipal

A l’ouverture de la séance du conseil municipal du 15 octobre, Olivier Maupu, au nom des élus de Chartres Ecologie, prend la parole: “Monsieur le Maire, mes chers collègues Le mois dernier, dans ce même hémicycle, le conseil municipal de Chartres a été le théâtre d’invectives tenues par le Maire envers des membres de l’équipe citoyenne de « Chartres Ecologie, solidaires, responsables, créatifs », qui ont provoqué le départ de tous ses élus.

Continuer la lecture

Le Conseil Municipal du 17 septembre : délibérations et votes

70 délibérations sont à l’ordre du jour de ce conseil municipal de rentrée. « Administration Générale » (délibérations 1 à 6) - Délibération n°1 : elle désigne Olivier Maupu, colistier de Chartres Ecologie comme représentant dans les commissions dans lesquelles siégeait Chantal Vinet, en ses lieu et place. - Délibérations n°2 à n°5 : elles concernent des désignations de représentants de la Ville de Chartres au sein d’un certain nombre d’instances (Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie / Comités Locaux d’Animation et de Développement (CLAD) de la ligne TER Chartres-Courtalain et de la ligne Nogent le Rotrou-Epernon.

Continuer la lecture

Conseil communautaire du 24 septembre 2020

Les conseils communautaires débutent par les décisions prises par le Président par délégation du conseil communautaire dont, légalement, les conseillers communautaires doivent avoir connaissance. C’est une mine d’informations sur ce qui se passe dans l’agglo. Chaque décision est exposée de manière très succincte, ce qui ouvre à pas mal de questions possibles (de notre part seulement car pour les autres conseillers, tout doit être clair…). Nous avons donc demandé la parole en début de séance, ce qui permettait également une petite mise au point suite à la séance du conseil municipal de la semaine précédente :

Continuer la lecture

Les démissions de Chantal Vinet et Sophie Duval : un choix stratégique porté par une équipe

Chartres Écologie, liste engagée lors de la dernière élection municipale de mars 2020, continue à vivre au travers de l’association loi 1901 qu’elle est devenue le 4 juillet 2020. Conformément à la ligne originelle de la liste, son nom exact et complet est « Chartres Écologie, pour une agglomération solidaire, responsable et créative » car il est impossible de penser Chartres hors de son réseau de campagnes, de villes, de petites cités et de villages avoisinants.

Continuer la lecture

La Tribune de Septembre

La Tribune de Chartres écologie dans le bulletin municipal de septembre. COMPLEXE CULTUREL ET SPORTIF AU POLE GARE La sage leçon d’une consultation Aucun des « grands projets » du troisième mandat du maire-président n’est abouti malgré les nombreuses études et dépenses qui leur ont été consacrées. Après trois enquêtes publiques, différentes demandes de permis de construire et plusieurs recours, qui auraient dû faire réfléchir les initiateurs, la construction du « zénith », prévue depuis 8 ans, est peut-être imminente.

Continuer la lecture

La Tribune du rapport d'activités

La Tribune de Chartres écologie dans le rapport d’activité de la Ville Des comptes alarmants. De toute son histoire, jamais la Ville de Chartres n’a été autant endettée : 137 millions d’euros au 31 décembre 2019. Rapportée au nombre d’habitants, cette dette représente plus du double de la moyenne des villes de taille équivalente. Le « casse » des finances de la ville occasionné par le Pôle administratif dure depuis six ans : le coût global avoisinera les 60 millions d’euros ; le bâtiment, toujours inutilisable, coûte déjà en maintenance, et les loyers de locaux pour les services municipaux s’ajoutent à la facture.

Continuer la lecture

cuisine centrale

A l’occasion d’une délibération au conseil communautaire du 16 juillet, nous avons refait l’historique de ce projet. Le 23/09/2013, un article paru dans l’Echo annonce : « Le site de la rue de Sours est un équipement vieillissant qui ne répond plus totalement aux normes actuelles. Les élus de Chartres Métropole ont donc fait le choix de construire un nouveau bâtiment, dans la zone d’activité de Gellainville. Lors du dernier conseil communautaire, ils ont validé le lancement d’un concours de maîtrise d”oeuvre pour la réalisation de ce chantier, estimé à 5,4 millions d’euros.

Continuer la lecture