La Tribune Agglo d'Octobre 2022

1, October 2022

Le 30 septembre dernier, la Cour des comptes rendait public dans deux cahiers de 400 pages son contrôle de Chartres Métropole.

La Cour relève que l’encours de la dette de Chartres Métropole a doublé entre 2014 et 2020 pour atteindre 316 millions d’euros soit 14 années d’autofinancement, et souligne qu’elle devrait présenter un plan de redressement financier.

Et les magistrates d’enfoncer le clou : « La trajectoire financière de Chartres Métropole n’est pas soutenable ».

Bref, le niveau d’endettement (et d’entêtement) de la majorité est tel, qu’on va droit dans le mur. Faut-il s’attendre à une nouvelle forte hausse de la taxe foncière, comme décidée fin 2020 ?

Et ils se prétendent bons gestionnaires…

Le rapport critique également les problèmes déontologiques que pose le cumul de responsabilités pour quelques élus et mentionne de graves défaillances de pilotage dans le soutien aux associations ou dans le développement des Sociétés Publiques Locales (SPL) et des Sociétés d’Économie Mixte (SEM).

Nous vous invitons à lire plus en détail le contenu https://www.ccomptes.fr/fr/crc-centre-val-de-loire et à en lire le commentaire de vos élus sur cactus.press et chartresecologie.fr.

Suite au rapport de la Cour des comptes, Chartres écologie et des experts tiendront une conférence sur les finances de Chartres Métropole à l’amphithéâtre du lycée Jehan de Beauce mardi 8 novembre à 20h.