<-- Twitter Card meta tags -->

La Tribune Ville de Février 2022

23, January 2023

Plein soutien au peuple ukrainien

Le 24 février 2022 débutait la guerre en Ukraine menée par Poutine.

Cela fait désormais près d’un an que des civils sont tués en Ukraine en raison de la mégalomanie et des volontés impérialistes d’un seul homme. Des immeubles d’habitation, des écoles et même des hôpitaux bombardés quotidiennement, rien ne sera épargné au peuple ukrainien.

Certain d’une « guerre éclair », Poutine n’avait pas imaginé le courage des Ukrainiens et Ukrainiennes qui chaque jour font reculer l’agresseur , ni le soutien matériel des démocraties occidentales.

Souvenons nous aussi que le Maire de Chartres exprimait son admiration vis-à-vis du dictateur russe dans une lettre envoyée aux maires de l’agglomération il y a un an « Vladimir Poutine est un fin stratège. (…) Aujourd’hui, ce pays {l’Ukraine} tombe en quelques heures, il s’écroulera même en quelques jours. (…) Ce fin stratège aura juste attendu un alignement des planètes. ».

Malgré une municipalité sans compassion, même minime, avec le peuple ukrainien, un an après, plusieurs dizaines de familles ukrainiennes ont été accueillies par les Chartraines et les Chartrains démontrant ainsi leur solidarité avec les exilés. Certaines d’entre elles sont reparties gardant en mémoire l’accueil qu’elles ont eu en France. Beaucoup sont encore ici attendant la fin d’une guerre abjecte.

Nombre d’entre vous ont également répondu présents lors des collectes organisées au début de la guerre en solidarité avec le peuple ukrainien mais également chaque semaine lors de manifestations de soutien.

Après la terreur et les bombardements sur toutes les grandes villes ukrainiennes, la Russie pensait pouvoir atteindre le moral des Ukrainiens en s’attaquant aux infrastructures électriques.

Avec des températures qui peuvent atteindre -20°C l’hiver, il s’agissait ainsi de faire mourir de froid le peuple ukrainien.

C’était, là aussi, ne rien connaitre de l’ingéniosité des Ukrainiens qui, malgré des coupures électriques quotidiennes, continuent toujours plus motivés à défendre leur pays et à faire reculer les envahisseurs.

Nous voulons, un an après le début de cette guerre, et par cette tribune, rappeler l’horreur qui règne à nos portes et réaffirmer au peuple ukrainien notre plein soutien.